• 6 mai = danger...

    Hier soir, à l'issue du 20h de France 2, Laurent DELAHOUSSE proposait 2 interviews, l'un sur NISO et l'autre sur François HOLLANDE. 

    AU regard porté sur ces deux séquences, SARKO a frappé un grand coup. Tolérance, psychologie, humilité, patriotisme sain, même sincérité transpiraient de ce professionnel du bobard... A tel point qu'il en devenait crédible... Et là, je dis attention. Oui, je m'en suis déjà fait l'écho de nombreuses fois par le passé dans des billets sur notre blog, SARKO n'a pas perdu. N'en déplaise aux sondages et autres "impressions", le débat de mercredi sera à mes yeux déterminant pour beaucoup de français. Et au vu d'hier soir, SARKO l'embobineur a encore plus d'un tour dans son sac.

    En outre, je rejoins complètement Jean-Jacques au sujet du discours d'hier (voir billet M.SARKOZY, nos frontières...). Son extrême droitisation, la proposition du retour des frontières et autres thèses chères à MLP pourraient bien l'emmener plus haut que ne l'indiquent les scores actuels. Dépasser le Saint Graal des 50% n'est pas non plus de la science-fiction. La gauche doit s'en rappeler, elle doit rester mobilisée et voter comme un seul homme, en dépit des nombreux point de discorde qu'il peut exister... Car la droite le fera elle. Le peu du discours que j'ai pu entendre hier de M. COPE, (sur qui on peut toujours compter pour baver des propos haineux et arrogant) m'a suffit. Là encore, Marine LePEN pourrait sans problème lui décerner une carte de membre d'honneur...

    Bref, tout cela pour dire qu'on ne peut exclure un jour noir le 6 mai. Cette journée pouvant sonner le glas ENFIN de la Sarkozye pour ouvrir une fenêtre d'espoir peut également nous précipiter vers un nouveau quinquenat totalement incontrôlable... car si la France redonne les manettes au ventiliateur à talonnettes, nul doute qu'il se sentira investit d'un pouvoir encore accru par rapport au précédent, car "parti de plus loin"....

    Ne croyez pas que tout est fait, parlez autour de vous, convainquez... Un électeur converti à voter HOLLANDE sera un potentiel de moins pour SARKO dimanche... Et 1 + 1 + 1 + 1... = un grand nombre... C'est comme cela qu'on y arrive...

    L'effort ne doit pas porter sur les convaincus mais sur celles et ceux à convaincre. Alors retroussez vos manches..

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires de cet article


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :